Matthias Lingelser : Chef de cuisine

Son inspiration

Après plus de 11 années au Château d’Isenbourg qui lui ont permis d’acquérir confiance en lui et maturité, Matthias Lingelser se revendique aujourd’hui « Chef épanoui », en constante recherche et évolution. D’ailleurs, c’est bien simple : son métier c’est sa passion ! Au fur et à mesure, au fil des années, il a laissé sa cuisine gastronomique évoluer vers de nouveaux mariages de saveurs inspirés par ses voyages, sa belle région d’Alsace ou encore… l’influence de sa petite famille. C’est ainsi qu’à sa carte on peut retrouver du poulpe, souvenir du Portugal, du foie gras alsacien, de la lotte marinée au Gewurtztraminer… Grand consommateur de produits bio dans la vie personnelle, c’est tout naturellement qu’il leur fait petit à petit une place dans ses approvisionnements car ils sont gages de qualité tant gustative que nutritionnelle. Les « numéros un » au palmarès de ses préférences culinaires . Le poulpe, la canette, le pigeon, les agrumes, les associations terre-mer, les poissons marinés…

Il propose une carte où se lisent le respect de la tradition, la richesse du terroir et une curiosité pour la cuisine du monde :

  • La truite saumonée de la pisciculture Guidat à Orbey, en viennoise wasabi-nori, betteraves de couleur, avocat croustillant et sauce au curaçao
  • Pigeonneau d’Alsace de chez Théo Kieffer, en deux cuissons, choux rouges bios au genièvre, galette de maïs et condiment à la menthe
  • Mirabbelles, au poivre rouge de Kampot, mousse de cheesecake au citron vert et granola